ATELIER NATIONAL DE VALIDATION DES CURRICULA DE L’UNVIVERSITE DE TILLABERI Du 21 au 22 Juillet 2015

vendredi 10 juillet 2015
par  Webmaster
popularité : 96%

1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION DE L’ATELIER

L’Université de Tillabéri, créée par la loi n° 2014 du 19 août 2014, est un établissement Public à caractère scientifique et culturel. Sa mission principale est la formation des cadres supérieurs et la recherche scientifique. A l’instar des trois autres nouvelles universités d’Agadez, Diffa, Dosso, elle est composée de :
un Institut universitaire de Technologie
une Faculté des Sciences et Techniques (FAST) ;
une Faculté d’Agronomie (FA) ;
une Faculté des Lettres et Sciences Humaines (FLSH) ;
une Faculté des Sciences de la Santé (FSS) ;
une Faculté des Sciences Economiques et Juridiques (FSEJ) ;
une Faculté des Sciences de l’Education (FSE) ;

La mise en place des Instituts universitaires de Technologies répond à un souci de spécialisation régionale à travers les programmes de formation qui accompagnent les différentes universités autour d’un certain nombre d’axes thématiques prioritaires.
Pour l’Université de Tillabéri, il s’agit de l’agroalimentaire de la nutrition et de l’environnement. Aussi, il nous a paru opportun de démarrer avec une Faculté des Sciences Agronomiques et de l’Environnement, et un Institut Universitaire de Technologie Agroalimentaire et Nutritionnelle, Il s’agit de promouvoir et de mettre en œuvre un programme de formation et de recherche reposant sur une stratégie de valorisation des ressources agricoles, pastorales et halieutiques locales.
De manière globale, l’Université de Tillabéri essayera de répondre efficacement au renforcement des capacités en ressources humaines, en formant des Diplômés ayant le profil et des compétences adaptés aux réalités nationales et aux exigences du monde du travail dans les domaines ci-après :
L’intensification et la diversification de la production agropastorale dans un contexte de mondialisation et de changements climatiques ;
La vulgarisation de la production agropastorale par la communication au développement et le marketing ;
La maîtrise de la gestion de l’eau et les techniques modernes d’irrigation ;
La transformation, la conservation et la commercialisation des productions agro-sylvo pastorales ;
La nutrition humaine et animale ;
La prévention et la gestion des risques de catastrophes naturelles et anthropiques telles que les inondations, épidémies, épizooties, invasions acridiennes, migrations internationales et prise en charge des populations déplacées etc ;
Le Droit à l’alimentation et le droit humanitaire international ;
Un tel projet nécessite l’élaboration de curricula répondant aux normes du REESAO. Dans cette perspective, l’Université de Tillabéri a fait appel à des experts pour engager une réflexion préliminaire sur les objectifs et le contenu des programmes de formation des différentes filières.
Afin de tenir compte des besoins spécifiques du marché du travail et de recueillir les avis et suggestions des professionnels des filières visées et des spécialistes de l’enseignement supérieur, l’Université de Tillabéri se propose d’organiser un atelier de réflexion et de partage.
Les présents TDR définissent ainsi le cadre de la mise en œuvre de cet atelier qui constitue une étape essentielle dans le processus de mise en place des structures de l’Université de Tillabéri.

2. Approche méthodologique pour l’élaboration du référentiel

2.1. Processus général d’élaboration du référentiel

Le processus d’élaboration du référentiel de programmes :
Définir les filières à ouvrir prioritairement dans les 2 ou 3 années à venir
Décrire les métiers et débouchés des personnes formées (selon le niveau) pour chaque niveau et filières de formation ;
Définir les compétences et les connaissances à acquérir par les étudiants
Définir les grandes lignes du programme pour la durée de la formation et la progression annuelle à observer
Définir les conditions et les mesures d’accompagnement pour l’implantation des différentes filières retenues.
L’élaboration du référentiel de formation se fera en trois étapes
1. Production des documents de travail de l’atelier et la préparation logistique
Les documents de travail de l’atelier sont deux notes de réflexion préliminaire sur les programmes de formation de l’IUT et de la Faculté d’Agronomie dont la production est confiée à deux groupes d’experts. L’UTI assure la préparation administrative et logistique de l’atelier.

2. Partage et identification des éléments à prendre ou considération dans le référentiel
Il s’agira d’organiser un atelier de partage et de réflexion qui regroupera une quarantaine de personnes du monde de l’enseignement, de la science et de la recherche, des Ministères techniques, des ONG, des Organisations Paysannes, du Secteur Privé Agricole, des PTF et de personnes ressources.

3. Finalisation du référentiel – sur la base des suggestions de l’atelier, le groupe d’Experts finalisera le document de programme avant de le transmettre à l’UTI.

3. Organisation de l’atelier

3.1. Objectifs de l’atelier
La finalité de l’atelier est de permettre à l’Université de Tillabéri de former des cadres supérieurs compétents répondant à la demande du marché.
L’objectif général de l’atelier est d’aider l’Université de Tillabéri (UTI) à disposer d’une esquisse de référentiel de formation pour l’Institut Universitaire de Technologie Agroalimentaires et Nutritionnelles et la Faculté des Sciences Agronomiques dont l’ouverture est prévue pour la rentrée académique 2015-2016.

3.2. Déroulement
L’atelier se déroulera en 6 séquences
1. Séquence protocolaire : ouverture solennelle de l’atelier
2. Séquence d’information : présentation des objectifs et résultats attendus de l’atelier
3. Séquence de partage : présentation des notes préparatoires et discussions générales
4. Séquence de réflexion : Travaux en commissions
5. Séquence de décision : synthèse, conclusions et recommandations sur le référentiel
6. Séquence protocolaire : clôture de l’atelier
Un agenda détaillé précisera les modalités et la durée pour chaque séquence.
La présentation et la facilitation de l’atelier seront assurées par l’UTI et le groupe d’experts.

3.3. Produits

A l’issue du processus d’élaboration, l’UTI disposera de trois documents :
1. Référentiel de programmes pour l’IUT
2. Un référentiel de programmes pour la Faculté
3. Un compte rendu de l’atelier.

4. PARTICIPANTS
Les participants seront composés de :

  • Représentants de l’ I3N et du DNPGCCA
  • Représentants du Dispositif National de Prévention et de Gestion des Catastrophes set Crises Alimentaires (DN/PGCCA)
  • Ambassade de France
  • Représentants des Ministères techniques et services centraux concernés
  • Représentants des Partenaire s Technique et Financier
  • Représentants des Institutions nationales et internationales concernés
  • Représentants des facultés de l’université partenaires (dont 3 extérieurs)
  • Représentants des institutions de Recherche
  • Représentants des Projets /programmes
  • Représentant des Organisations Paysannes
  • Représentants des bureaux d’étude
  • Représentants des ONG
  • Représentants des établissements d’enseignement secondaire technique
  • Equipes Techniques ayant élaboré la proposition d’offre de formation