ATELIER DE FORMATION SUR LA CULTURE D’Echinocloa stagnina BOURGOU

mardi 9 mai 2017
par  Webmaster
popularité : 41%

Faculté d’Agronomie des Sciences de l’Environnement de l’Université de Tillabéri

Département Productions Animales

ATELIER DE FORMATION SUR LA CULTURE D’Echinocloa stagnina BOURGOU

DU 4 JUIN AU 10 JUIN 2017 A TILLABERI

CONTEXTE
Dans des pays africains comme le Maroc, l’Algérie, un dispositif de soutien aux cultures fourragères a été mis en place pour améliorer les performances des élevages. Pour les semences fourragères (semences à petits et grands grains, celles des légumineuses fourragères, graminées fourragers...), le seuil de soutien peut atteindre jusqu’à 50% de leur prix de référence. (http://www.algerie-eco.com/2016/02/01/filiere-laitiere-jusqua-50-des-semences-fourrageres-subventionnees/). La production de l’ensilage est soutenu à hauteur de 1.000 DA/m3 et le fourrage enrubanné à 30% du prix de référence.
En Afrique subsaharienne beaucoup de pays ne disposent pas de moyen pour appuyer ces genres d’action. Mais, la nature a mis à disposition des vastes étendues de terres inexploitées, des cours d’eau permanent et semis permanent créant les conditions favorables d’exploitation espèces fourragère facilement exploitable par les paysans.
Aujourd’hui, l’élevage est confronté à une réduction des parcours créant la rareté des fourrages d’où ce module dont les avantages sont :
i. L’adoption des pratiques de cultures et d’exploitation convenables
ii. L’amélioration de la production fourragère
iii. La réalisation des stocks pour la période de soudure
iv. améliorer la ration alimentaire de son bétail.
v. Augmenter la production laitière
vi. Avoir de meilleurs résultats d’embouche bovine et ovine
Ainsi les agro éleveurs seront à mesure de
a. Faire face aux enjeux et défis majeurs que pose encore la sécurité alimentaire et nutritionnelle des animaux face au changement climatique
b. sécuriser leurs moyens d’existence (bétail) et de renforcer de leur capacité de résilience face aux crises récurrentes
.
A la fin de la formation les participants seront dotés de moyens techniques modernes permettant d’améliorer le rendement des bourgoutières ; maitriser les techniques de bouturage ; repiquage et la valorisation du produit (alimentation du bétail et commercialisation).
JPEG - 136.6 ko
JPEG - 736.2 ko
JPEG - 746 ko

INFRASTRUCTURES
Tillabéri dispose de deux grands hôtels des réservations peuvent être effectuées à la demande des participants à leur charge
Possibilité de loger au campus universitaire (à la charge du participant).
Disponibilité d’un bus neuf pour toutes les sorties sur terrain
Disponibilité de véhicule tout terrain
Repas de midi et diner à la charge des organisateurs

FRAIS DE LA FORMATION

Structures étatiques Niger FCFAONG-PROJET Autres pays FCFAÉtudiants FCFAÉcoles de développement rural FCFAGroupements paysans FCFA
150.000300.000100.000200.000100.000

POUR LES INFORMATIONS CONTACTER LE RESPONSABLE DE LA FORMATION
Dr KARIMOU BOUREIMA 0022796494021- 0022790491460- 0022794037077
Kahboureima @yahoo.com

NB : Se munir d’une paire de bote en plastique pour la pratique